La route des trolls

Très touristique, la Trollstigen est une route qui serpente au travers des montagnes. Elle est considérée comme une des plus belles routes du monde. On roule au cœur d’une immense vallée sur une route sinueuse. De chaque côté, on aperçoit des cascades. Certains y ont même vu l’ombre d’un troll, ces créatures légendaires qui peuplent les contrées sauvages de la Norvège !

Puisque c’est une route nationale touristique, il y a des infrastructures permettant de profiter au mieux du paysages. On s’arrête pour profiter des passerelles qui surplombent la montagne. Bon, par contre, encore une fois, c’est blindé de monde …

Le lendemain, nous décidons de faire un peu de rando. Il existe un chemin qui mène à la grotte des trolls. Il n’en faut pas plus pour motiver les enfants. Tout le long de la route, ils suivent les traces des potentiels trolls : un arbre déraciné, des fougères piétinées, de grosses traces de pattes, etc.Malgré la pluie et le froid, ils marchent bien. Leurs efforts sont grandement récompensés. Nous arrivons finalement à la fameuse grotte. Nous nous équipons de nos frontales et partons à l’assaut du trou. Au fond, nous débouchons sur une très belle cascade souterraine. Ça fait du bruit, il fait froid, on prend quelques photos avant que le troll ne revienne ! Avant de redescendre, on prend des forces. Mais on le fait rapidement parce que la pluie continue de tomber … On arrive à la voiture complètement rincés et frigorifiés.

On étale les vêtements comme on peut, on met le chauffage et on roule. Après un court temps de réflexion, on se dit que quitte à avoir des vêtements qui sèchent, autant les laver. On s’arrête donc sur le bord de la route pour une pause lessive.

Pour sécher tout ça, il va falloir rouler ! Les enfants sont crevés, ils s’endorment. Nous prenons la route de l’Atlantique. Elle nous mène à Kårvåg. De là nous suivons les différents ponts pour passer d’une île à l’autre. C’est tout brumeux mais vraiment très chouette. Nous voyons des immenses séchoirs à poissons. Ils sont vides pour le moment.

Le linge est sec. Il est temps de trouver un bivouac. Nous prenons un immense tunnel sous l’eau pour arriver à Kristiansand (102 nok pour la voiture et 40 nok par passager !). Nous attendons le ferry un petit moment avant de pouvoir rejoindre Tømmervåg. Il est déjà tard quand nous arrivons au bivouac, et il est déjà occupé …

2 thoughts on “La route des trolls

  1. Choix varié pour les vans …. je crois que vous avez eu un faible pour ce vieux Combi bleu !

    A part ça, savez vous quel est le type de toiture sous leurs magnifiques toits végétalisés ?

    Bises à tous

    1. J’ai l’impression que c’est un toit normal, sur lequel il y a une tôle ondulée ou équivalent avec par dessus une sorte de bâche ou de géo textile. Au bout de la pente une planche en bois pour retenir la terre et les feuilles. J’imagine que la charpente est aussi un peu spéciale pour supporter les poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.