Palace et monastères

Après notre bain matinal, nous prenons la route jusqu’à Geguti. Nous y visitons les ruines du palais royal. Il s’agit d’un château datant du XIIe siècle. La partie principale a été commandée par le roi George III de Géorgie. Il s’agit d’un bâtiment en brique de quatre étages. Son hall était en forme de croix et surmonté d’un dôme de quatorze mètres de diamètre. Des bâtiments supplémentaires ont été par la suite rajouté. Notamment une église au XIVe siècle.

À présent il ne reste pas grand chose. Sur un panneau de verre, on peut voir la forme qu’avait le palais autrefois.

On enchaîne avec la visite du monastère de Ghélati. Il a été fondé en 1106 par le roi David IV de Géorgie. C’était l’un des grands centres culturels de Géorgie. Il abritait d’éminents scientifiques, théologistes et philosophes. Incendié par les turcs, il a été reconstruit par le roi Bagrat III. Les moines en ont été chassés par les bolcheviks en 1922. Une nouvelle communauté monastique y est installée depuis 1988. On peut y visiter différentes églises. Notamment celle de la Sainte Vierge dans laquelle une mosaïque dorée a été bien conservée. Les toits sont en train d’être restaurés. Ce sont des toits en tuile émaillée dans les tons bleu-vert.

Nous terminons la journée par le monastère de Motsameta. Il est situé sur une falaise au dessus de la rivière Tskhaltsitela. Depuis le parking, on prend le petit chemin qui amène au monastère. La vue est impressionnante. Tskhaltsitela signifie “eau rouge”. Ce nom a été donné à la rivière suite à un massacre au VIIIe siècle. Les frères Davit et Konstantin Mkheidze, après avoir été torturé pour avoir refusé de se convertir à l’islam, ont été jetés dans la rivière. La légende raconte que des lions ont ramené les ossements qui sont depuis conservés dans l’église. Is semble que si l’on rampe trois fois sous leur tombeau sans le toucher, notre souhait est exaucé.

Il est assez tard lorsqu’on rentre au camping-car. Pour le bivouac on fait au plus simple, le parking de la cathédrale que nous prévoyons de visiter le lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.