Canyon de Debed

Pour finir notre aventure en Arménie, nous remontons le canyon de Debed.

Nous commençons par un arrêt sur le plateau d’Odzun. Dans le village, nous visitons d’abord l’église. Elle est en très bon état. À côté de l’église se trouve un monument un peu étrange. Deux arcades sur un piédestal et sous les arcades se dressent de fines stèles.

Nous sommes dimanche, il y a une messe. Nous n’osons d’abord pas entrer. Mais quand on voit des petits groupes de gens entrer et sortir, on n’hésite pas à pousser la porte. Nous sommes assez surpris, il y a un prêtre, deux enfants de chœur, une petite chorale. Dans l’assistance, il n’y a que cinq personnes. Encore un signe de l’importance de la religion en Arménie. Nous restons quelques minutes. Nous sommes mêlés à la célébration alors que les gens semblent échanger un signe de paix ou quelque chose dans ce genre. On a vaguement l’impression que le prêtre dit la messe en continu et que les gens entrent et sortent quand bon leur semble.

Nous laissons les gens à leur célébration pour jeter un œil au reste du village. On trouve un parc à jeux en piètre état dans ce qui semble être une école … On fait quelques courses et on se fait un pique-nique dehors. Après ces quelques jours de mauvais temps, le soleil nous fait le plus grand bien !

Nous prenons ensuite la route pour Sanahin. De nouveau, il s’agit d’un monastère. Nous visitons l’église Saint Sauveur ainsi que le cimetière. Nous descendons à pieds vers le musée. Il est fermé, nous pouvons tout de même voir l’avion qui y est exposé. Nous trouvons un coin de bivouac avec une jolie vue. Malheureusement, c’est juste à côté d’une centrale électrique et visiblement, le coin sert de dépotoir …

Le lendemain, nous visitons encore deux monastères. Nous commençons par celui de Haghpat. Il est très lié au monastère de Sanahin. L’église principale est bâtie en forme de croix mais elle est encastrée dans un bâtiment rectangulaire. Ainsi de l’extérieur elle semble être rectangulaire mais à l’intérieur on retrouve bien la croix. On trouve encore, à l’intérieur, quelques traces des fresques qui la décoraient à l’origine.

Le dernier monastère que nous visitons est celui d’Akhtala. Il est protégé par une forteresse. La forteresse est construite en hauteur, elle est entourée de trois canyons ce qui lui offre une protection naturelle. L’église principale laisse cette fois apparaître de très jolies fresques colorées.

C’est notre dernier jour en Arménie. J’ai pris beaucoup de retard dans le blog, mais nous n’avons plus de data. Nous partons donc à la recherche d’un bivouac avec un free wifi. Finalement, on tombe sur un minuscule garage. Nous avons toujours cette atroce grincement. Le gars jette un œil, c’est une rotule qui est en fin de vie. Simon, très prévoyant en avait embarqué avant de partir. En moins d’une heure, le garagiste nous change les deux rotules. On a enfin un peu de calme quand on roule !

On trouve un bivouac sans internet, mais de toute façon il est tard et donc grand temps de s’arrêter !

2 thoughts on “Canyon de Debed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.