Lac Tolbo

Depuis quelques jours, Simon est contraint de regonfler les pneus arrière chaque matin. On garde donc bien en tête de les changer quand on sera en Russie.

Seulement, le sort va en décider autrement. Depuis une centaine de kilomètres,  on suit une jolie route toute neuve sans pouvoir rouler dessus ! On doit se contenter d’une piste en assez mauvaise état. C’est sur cette piste sur le pneu arrière gauche explose littéralement ! Pose de la roue de secours, mais pas le choix, il va falloir trouver des pneus neufs au plus vite.

Nous nous dirigeons donc vers Olgii. Heureusement, environ 50 km avant la ville, on peut de nouveau rouler sur la route !

Nous passons devant le lac Tolbo. Il est très beau, mais on préfère se rendre en ville. Et puis au bout de 20km, on se rappelle qu’on est dimanche, peu de chances qu’on trouve un garage ouvert. On verra donc le lac de près !

On se pose pour le bivouac. La vue est très jolie, le lac et derrière les montagnes enneigées. Par contre, la plage est franchement crade, pleine de déchets … Tant pis, pour une fois qu’on peut se poser tôt et en profiter …

À côté de nous une très grande famille s’installe. Ils sortent le poêle à bois. Montent avec beaucoup de difficulté leurs deux tentes. Les enfants jouent avec leur enfants. On se fait inviter pour le thé. Et puis ça se transforme en repas, arrosé à la vodka. Les anciens sont contents de porter un toast avec nous.

On ne comprend pas grand chose, mais l’ambiance est bonne !

La nuit tombe et les moustiques débarquent. On veut prendre congé, on nous invite à aller chez eux. Mathis dort déjà, et après la vodka, ce n’est pas envisageable de prendre le volant. On fait visiter rapidement le camping-car. Hanaé expliqué aux enfants qu’il est important de se laver les dents. En effet, ils ont tous les dents dans un sale état …. (Il y a un marché pour les diététiciens et les dentistes en Mongolie !).

Dans la nuit, je suis réveillée par du bruit. Il y a de la musique et des gens autour du camping-car. Ça tape sur le marche-pied (qu’on a oublié de rentrer). Quelqu’un essaie d’ouvrir la fenêtre de la salle de bain. On force aussi sur la poignée. Sans sortir, Simon fait un peu de bruit, ça fait fuir nos intrus. Difficile de se rendormir après ça …

Finalement, le reste de la nuit se passe sans soucis !

5 thoughts on “Lac Tolbo

    1. En fait, vu qu’on ne roulait pas vite, on n’a rien senti. Simon a juste trouvé que le camping-car faisait un bruit « bizarre » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.