Parc national de Yllästunturi

Nous retournons au centre d’informations fermé la veille. On n’a pas tellement plus de renseignements sur les randos. Mais on profite d’une chouette exposition sur la faune, la flore et l’histoire de la Finlande. Il y a un petit jeu de piste pour les enfants. Hanaé remporte un autocollant. Alors que Mathis essaye de lui arracher des mains, le gars de l’accueil le prend en pitié et lui en donne un également.

Nous pouvons partir pour la rando. Elle fait sept kilomètres, mais sur du plat. Dès le départ, on croise deux rennes en train de brouter tranquillement. La première partie du chemin est assez « ludique », il y a plein de passerelles. Hanaé marche d’un bon pas. Mais dès qu’on retombe sur un sentier plus classique, elle se met à traîner les pieds. On fait plusieurs pauses pour ramasser des myrtilles. La récolte est bien fructueuse. Quand on repart, Hanaé se remet à râler, mais on arrive tant bien que mal à la remotiver !

On prévoit de prendre la route vers Rovaniemi. Mais alors que l’on s’arrête pour faire quelques courses, on aperçoit un magasin de location de vélos et canoës. Mathis veut qu’on loue une remorque de vélo. Hanaé veut essayer le fatbike. Finalement, c’est le canoë qui l’emporte ! On trouve un bivouac assez proche pour être de bonne heure au magasin demain.

Ce soir, on cuisine une partie de notre butin de myrtilles. Pour changer de la tarte, on fait une sorte de clafouti à la demande d’Hanaé. C’est pas si mal ! Durant la soirée, quelques rennes viennent nous rendre visite.

Le lendemain, on essaie de partir rapidement. On loue un canoë à la journée. Il est possible de rejoindre le lac auprès duquel nous avons dormi la première nuit. Mais le gars de la location nous dit de ne pas trop tarder, il faut compter environ trois heures pour y aller. On met l’embarcation à flots. Les débuts sont très houleux. Je suis devant, j’ai beaucoup de mal à me synchroniser avec Simon qui dirige depuis l’arrière. Il faut dire que ça tourne pas mal. Les enfants sont assez sages. Ils ont bien compris que c’est important de rester assis tranquillement. Même si Simon doit les rappeler à l’ordre de temps en temps. On arrive vers un pont. Ça me semble assez bas, on tente le coup. Ça ne passe pas. Premier portage. On se remet à flot. Après presque deux heures à pagayer, on n’est pas très loin. Second portage. Simon veut nous faire faire du toboggan pour nous remettre à l’eau. Il a mal calculé son coup. Une petite bosse nous fait chavirer. Hanaé et moi nous retrouvons les pieds dans l’eau ! Heureusement, on a emporté des pantalons de rechange … Une fois la barque vidée de son eau, on repart. On accoste sur une berge du lac pour un pique-nique. Le retour est beaucoup plus rapide. Le courant nous pousse bien.

Tout le monde est très content de cette promenade sur l’eau. Mais je me retrouve avec des ampoules aux mains 🙁

Nous prenons ensuite la route vers Rovaniemi. Nous trouvons un bivouac sympa près d’une plage. Nous faisons une nouvelle tarte aux myrtilles avec la récolte de la veille. Nous sommes assez étonnés de voir le jour décliner … On a pris la route vers le sud, il n’y a pas de doute !

2 thoughts on “Parc national de Yllästunturi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.