Le nouveau véhicule

Une fois rentrés en France, il nous restait trois mois avant de reprendre notre vie quotidienne.

Dès le début, notre souhait était de repartir pour ne pas rester sur une fin tragique du voyage. Nous avons beaucoup hésité sur la façon de voyager : en sac à dos, à vélo, en camping-car, en bateau. Finalement se sera en véhicule aménagé. En effet, ayant vendu notre voiture principale avant le départ, nous avions de toute façon prévu d’en racheter une à notre retour. Nous avons donc cherché un véhicule qui puisse nous permettre de partir en vadrouille tout en restant de taille acceptable pour une voiture de tous les jours. Notre choix s’est orienté vers un Ford Tourneo Connect en version allongée. De hauteur et largeur standard mais avec un grand volume de coffre disponible pour l’aménagement.

coffre avec les 5 sièges arrières rabattu

Après avoir trouvé le modèle qui nous convenait parfaitement, il nous a fallu attendre deux semaines avant de pouvoir le récupérer. J’ai utilisé ce temps à bon escient en préparant l’aménagement.

Bien sûr l’idée est d’avoir quelque chose de très simple et qui soit facilement amovible mais dans lequel on puisse quand même dormir à quatre pour les bivouacs où il n’est pas possible de sortir la tente. Après plusieurs heures sur internet et sur Pinterest, j’ai mixé les bonnes idées ensemble, que j’ai adaptées à notre véhicule.

J’ai commencé à faire les plans sur le logiciel de CAO Sketchup. Cela m’a permis de tout préparer et une fois le véhicule récupéré, je n’ai plus eu qu’à adapter les côtes et les finitions.

L’aménagement repose sur un caisson principal qui contient trois grands tiroirs indépendants qui sortent sur l’extérieur : un tiroir cuisine avec un réchaud multi combustible ; un tiroir rangement vêtement avec un compartiment pour une batterie ; et un dernier tiroir eau avec robinet, douche et deux jerrycans de vingt litres. Une fois les trois tiroirs sortis, ils offrent un grand espace de travail assez confortable. Le hayon du véhicule permet de protéger de la pluie légère. Pour les grosses pluies, nous avons la possibilité de mettre une bâche autour du hayon pour nous protéger le temps de cuisiner. Pour les couchages, les enfants dorment sur les sièges arrières repliés. Pour nous, j’ai réalisé un sommier peigne qui se déploie au-dessus du couchage des enfants.

La conception et l’assemblage sont très basiques puisque je n’avais à ma disposition que trois outils : scie sauteuse, perceuse et ponceuse. Mais avec ça, on peut déjà aller loin !

Pendant ce temps, Angélique a réalisé des rideaux occultant. Nous avons choisi un système de glissière sur cordelette pour éviter les rideaux à ventouse, pénibles à installer tous les soirs et qui se décollent au milieu de la nuit. Là encore, tout est amovible facilement.

Au total, cela nous a pris 2 semaines de réflexion et de CAO, et 2 semaines de réalisation. L’ensemble nous a couté environ 700€. Nous sommes très contents du résultat. Nous avons fait un test en conditions réelles et bien que très étroit, cela reste relativement confortable. Par contre, pour les jours de pluie on s’est vite rendu compte qu’une tente 2 secondes serait indispensable comme annexe. Cela nous permettra aussi de dormir dedans quand le bivouac le permettra, ce qui nous apportera un confort supplémentaire. Nous avons aussi réalisé que l’espace restant pour nos affaires personnelles (vêtements, appareil photo, pc, etc.) sera un peu juste pour partir deux mois en Scandinavie. Nous réfléchissons donc à ajouter un éventuel coffre de toit mais cela avec pour inconvénient d’augmenter considérablement le prix des traversées en ferry.

premier test en conditions réelles

2 thoughts on “Le nouveau véhicule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.