Canyon de Güver

Nous bivouaquons un peu au dessus d’Antalya, dans la forêt de Düzlerçamı. C’est un lieu de protection des daims et des chèvres sauvages. Nous nous posons dans un havre de paix. Nous sommes entourés d’arbres, pas un véhicule, ça fait beaucoup de bien !

Le lendemain, je vais courir. En suivant le chemin, j’arrive au bord du canyon de Güver. Mais je n’ai pas le courage d’aller l’explorer. C’est donc en camping-car que nous allons le longer. Il s’agit d’une faille de 115 mètres de haut. La couleur de l’eau au fond donne presque envie de sauter ! Malheureusement, nous ne pouvons pas descendre au fond. On doit donc faire demi-tour. Sur le chemin, on croise une tortue. Elle se dépêche d’aller se cacher. En fouillant les alentours, on en trouve une deuxième. Hanaé aimerai bien la rapporter avec nous. On lui explique que les animaux sauvages sont mieux dans la nature. Elle est assez compréhensive.

On prend ensuite la direction de la mer. On longe la côte à la recherche d’un petit coin sympa pour un pique-nique. Difficile de se frayer un chemin entre les plages privées des hôtels ! Finalement, on trouve une petite plage tranquille. Les enfants prennent le temps de jouer dans le sable. On roule un peu en direction d’Olympos.

2 thoughts on “Canyon de Güver

  1. C’est magnifique…la couleur de l’eau aussi est chouette. Et, cerise sur le gâteau, ça à l’air sauvage. Nous ne pensions pas qu’il y avait des tortues là bas. À bientôt 😊

  2. Je te lis avec toujours autant de plaisir … Il y en aura encore !
    C’est très chouette ce canyon, super d’avoir vu ces tortues dans la nature …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.