Uçhisar et Ortahisar

C’est un violent bruit de soufflerie qui nous réveille tôt. Nous avons établi notre bivouac juste à côté d’un départ de montgolfières. Le coin, très calme la veille, est envahi par une foule de touristes. Des ballons sont déjà gonflés, d’autres sont encore au sol. C’est une joyeux bazar. On s’habille chaudement pour observer tout ça ! Les enfants sont euphoriques, ils courent partout.

Nous étions un peu déçus de ne pas pouvoir voler, mais finalement, le spectacle est aussi très sympa depuis le sol. Et puis les nacelles sont vraiment blindées ! Les montgolfières passent dans le canyon avant de s’éloigner. Le soleil se lève tranquillement. On voit des centaines de ballons dans le ciel, c’est impressionnant ! Le calme revient peu à peu. On voit déjà des montgolfières se poser un peu plus loin.

Après le petit-déjeuner, nous rejoignons Uçhisar, un village avec un piton de tuf dont les parois ont été percées de centaines de cavités. Le parking annonce déjà la couleur, des marchands de souvenirs à perte de vue … On monte jusqu’à la citadelle que l’on ne visite pas. En chemin, on rentre dans des maisons troglodytiques abandonnées. On redescend pas le village. Là encore, des boutiques de souvenirs tout le long !

On reprend ensuite le camping-car pour rejoindre Ortahisar. Là encore, il s’agit d’un village dominé par un énorme piton rocheux : la forteresse du milieu. Là encore, on décide de ne pas monter jusqu’au sommet. La vue que l’on a depuis le village nous suffit amplement. On voit de très jolies cheminées de fées.

Nous partons ensuite vers Gorëme

4 thoughts on “Uçhisar et Ortahisar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.