Lac gelé de Çıldır & Kars

Bonne surprise au réveil, on a droit à un soleil resplendissant ! Ça motive à se lever. On s’active donc, on fait le plein d’eau et en route pour le lac de Çıldır ! À cette saison, il est gelé et on peut marcher dessus.

On y arrive en fin de matinée. Au bout du lac, on trouve un “centre touristique”. Il y a des traîneaux tirés par des chevaux, des motoneiges, des pêcheurs. On équipe les enfants et on s’en va marcher sur le lac. Il a neigé, du coup on ne voit pas la glace. On arrive juste à temps pour voir les pêcheurs relever leur filet. Il y a deux trous dans la glace, être les deux se glisse un filet. Un pêcheur attaché une corde à l’extrémité du filet. Puis à l’autre bout, ils se mettent à deux pour le remonter. Mais la pêche n’est pas fameuse. Ils remontent un poisson qui n’a pas l’air d’être bien en point … Quand ils ont tiré tout le filet, ils le remettent en place grâce à la corde qui ressort par le second trou.

Mathis commence à râler, il a trop froid. On rentre donc de mettre au chaud pour le déjeuner !

L’après-midi, on roule vers Kars. On y visite la citadelle. On trouve peu d’informations à son propos. Impossible de monter sur les remparts, l’escalier est impraticable à cause de la neige.

On a un peu de mal à trouver un bivouac tranquille en ville. On se pose à côté d’un quartier d’habitations. Ça fera l’affaire !

On passe encore la soirée au téléphone. Décidément ! Mais il n’y a pas à dire, ça fait du bien de discuter avec la famille 🙂

La nuit est encore une fois très froide. Ce matin, on ne démarre pas. Heureusement, Simon a trouvé une combine. Il retire la plaque sous le moteur et réchauffe le camping-car à l’aide du petit réchaud qu’on a acheté en Iran. C’est magique, ça démarre nickel !

Par contre, c’est aussi l’occasion de se rendre compte que les pneus à l’avant sont complètement morts. Ils sont lisses à l’intérieur. Trop dangereux de rouler comme ça ! On fait trois garages avant de trouver des pneus qui nous conviennent. Le garagiste nous remet un petit coup d’équilibrage, c’était plus que nécessaire. La direction ne vivre plus autant, c’est mieux ! On repart plus sereins …

2 thoughts on “Lac gelé de Çıldır & Kars

  1. Les photos du lac sont vraiment géniales. Ça fait rêver.
    Mc Gyver est toujours aussi inventif. Il ne faudrait quand même pas mettre le feu au camping car.

    1. Vivement la fin de l’hiver ! On se traîne ce réchaud depuis l’Iran, il n’avait jamais servi. Au moins, on ne l’aura pas acheté pour rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.