Diyadin et les Mollalpagas

Aujourd’hui nous avons rendez-vous avec une famille, les Mollalpagas. Nous devons donc nous rendre jusqu’à Diyadin. On a pas mal de route. On trouve une petite supérette au milieu de rien pour acheter du pain. C’est juste à côté d’un contrôle de gendarmerie. On passe au travers des mailles du filet, notre pain acheté, on va se poser un peu plus loin.

Je n’ai même pas le temps de faire cuire les pâtes qu’une voiture s’arrête. Deux gendarmes en sortent. Ils commencent à nous expliquer qu’on doit changer notre itinéraire, la route sur laquelle on s’est engagé est coupée à cause de la neige. Simon étudie le GPS avec le gendarme parlant le mieux anglais. Ils trouvent l’itinéraire qui nous convient le mieux. Mais ça ne leur suffit pas. Ils nous demandent de retourner au poste de contrôle prétextant que l’endroit où nous sommes garés est trop dangereux ! On s’exécute.

On se met à manger, mais quelqu’un frappe à la porte. C’est un gendarme qui nous apporte de l’eau et des gâteaux (heureusement qu’on lui a dit qu’on n’avait besoin de rien !). On le remercie et on se remet à table. Deuxième interruption, cette fois c’est du thé qu’ils nous apportent. On termine de manger en vitesse histoire de pouvoir repartir 🙂

Le “petit” détour nous fait arriver tard au bivouac. Mais on passe tout de même une super soirée avec Sylvain, Audrey, Anaïs et Victor autour de leur poêle dans leur tinyhouse ! Quand on arrive, la soupe est déjà presque prête, on n’a plus qu’à se mettre les pieds sous la table et profiter 🙂

Le lendemain, après l’école, on s’offre un bain chaud. Bon, l’eau est tellement brûlante, qu’on n’arrive pas à se mettre dedans … on se met donc sur le bord, les pieds dans l’eau et on discute de nos voyages respectifs. Les Mollalpagas ont déjà fait l’Amérique du Sud, ils ont ensuite acheté leur tinyhouse pour faire l’Europe et l’Asie. Leurs enfants sont d’un calme et d’une maturité à toute épreuve. C’est tellement reposant !

Après le déjeuner, on se sépare. Ils partent vers la frontière iranienne, nous on descend dans le sud !

5 thoughts on “Diyadin et les Mollalpagas

  1. Cette tinyhouse n’a guère l’air plus encombrante qu’un camping car. Vous avez vendu Mathis pour la photo de groupe ou c’est lui qui la prend ?

    1. En fait, elle est quand même beaucoup plus longue. Quant à Mathis, après le bain d’eau chaude, il a avalé ses pâtes et est allé de lui même se coucher dans le lit de sa sœur. Il était donc dans les bras de Morphée pour la photo !

  2. J’avoue que je ne connaissais pas ce genre de véhicule, la tiny house ! plus confort que le camping car ?
    Vous avez des températures max et min. de combien ? j’imagine le bien être des sources chaudes !
    Bises

  3. Plus confortable, et surtout l’impression d’être dans une maison. L’intérieur est super bien décoré. C’est plus agréable que le camping-car et ses cloisons en « formica » !
    On pense que le thermomètre ne descend pas en dessous de -10°C. Donc on ne sait pas vraiment pour les températures minimales … La journée, dès qu’il y a un peu de soleil, ça monte assez vite. En ce moment on est aux environs de 15°C la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.