La Géorgie, le bilan

On avait peur de trouver en Géorgie ce qu’on avait déjà vu en Arménie. Finalement, c’est un bilan un peu plus positif. On a encore vu beaucoup d’églises et de monastères. Mais l’ambiance générale est différente. C’est un pays qui nous a semblé plus chaleureux, plus convivial que l’Arménie.

On a adoré les visites de caves et dégustations de vin. De base, nous ne sommes pas de grands consommateurs de vin. Notre connaissance en matière de dégustation est assez limitée. Pourtant, on a su apprécier et critiquer 🙂

Tout le monde a plus qu’apprécié les bains d’eau chaude. Un véritable plaisir, un moment de détente.

Même si on a eu un peu froid la nuit, on est content d’avoir passé deux jours au ski. Hanaé était vraiment motivée et elle a un peu progressé. Mathis a juste adoré glisser, espérons que ce sera toujours le cas au retour !

On est très amer par rapport aux bords de la Mer Noire. Ça a (malheureusement) été l’occasion de faire un petit cours d’écologie aux enfants. Les plages sont une vraie déchetterie. Ça fait mal au cœur … On espère que c’est nettoyé pour la saison touristique.

Là où l’on est un peu déçus, c’est que l’on n’a pas fait de rencontre. On n’a pas échangé avec les géorgiens, et du coup, on ne peut pas dire qu’on ait appris grand chose sur leur culture. Pas facile d’échanger avec les gens étant donné qu’on ne parle pas russe et eux pas anglais.

Côté ravitaillement, rien à signaler. On a trouvé de l’eau sans problème, même si souvent le débit est très faible. Pour le gaz, on a vu des stations assez régulièrement. Et comme en Arménie, c’est le pays du Ford Transit. On en a vraiment vu énormément. Mais du coup, on n’a pas eu besoin de chercher de pièces ou de faire une quelconque réparation.

Niveau financier, on est sur un budget tout à fait correct. On a dépensé 500€ pour trois semaines. La répartition des dépenses est tout à fait classique. On triche un peu, parce que les dégustations, on a mis dans la catégorie “loisirs”. On aurait aussi pu s’épargner la dépense de téléphone, puisqu’on s’est rendu compte un peu trop tard que free nous accompagne en Géorgie (et aussi en Arménie et Ouzbékistan …).

On est assez contents, on avait fait le plein de gaz à notre sortie d’Arménie. Les températures clémentes nous ont permis de tenir trois semaines. C’est une bonne surprise.

L’assurance du véhicule étant obligatoire, on en a pris une pour un mois. On n’en a pas eu besoin, tant mieux !

Voilà un petit tableau récapitulatif :

CatégoriePourcentage
Alimentation46%
Carburant22%
Loisirs15%
Cadeaux/souvenirs6%
Assurance du véhicule3%
Entretien du véhicule2%
Gaz2%
Téléphone2%
Pharmacie2%
Parking1%

Pour conclure, un beau pays, avec pas mal de choses à voir. Par contre, pour les bords de la Mer Noire, il vaut mieux y aller l’été 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.