Sighnaghi & Monastère de Bodbe

Nous roulons jusqu’à Sighnaghi. La ville est perchée sur une colline au dessus de la vallée de l’Alazani. En face, on peut voir mes monts du Daguestan, presque toujours couverts de neige.

Il n’y a pas de monument à proprement parler. Par contre, la ville est entourée d’une immense muraille, avec des tours et des portes toujours sur pied. Nous jouons donc aux chevaliers sur le chemin de ronde. En contrebas, les vignes s’étalent à perte de vue. Nous montons dans deux ou trois tours. Nous finissons par la tour dans laquelle est cachée une petite église.

On fait un petit arrêt au parc à jeux. On trouve un mini marché couvert. Il n’y a pas grand choix, mais on fait avec. On goûte (et on achète) du churchkhela, la friandise géorgienne par excellence. Ce sont des guirlandes de noix recouvertes d’une fine couche de pâte de fruits.

C’est très agréable de se promener dans les rues. Mais en période touristique, ça doit être un enfer. Déjà là, alors qu’il y a peu de touristes, on entend les quads qui arpentent les rues.

Nous cherchons un bivouac. Nous atterrissons juste devant une petite église. D’après la carte, il s’agit de l’église 666. Il y a une source d’eau. Elle a visiblement des propriétés miraculeuses … En tout cas, l’endroit est tranquille. Il y a un tuyau d’arrosage parfait pour remplir le réservoir. Et cerise sur le gâteau, il y a aussi des toilettes.

Par contre, il y a également un chien. Simon trouve que c’est une bonne idée de lui donner un morceau de pain. Comme ça, il reste avec nous la nuit et il nous prévient s’il y a quelque chose de louche. Ah ben oui, mais le chien doit voir des trucs louches un peu partout. Parce qu’il passe la nuit sous le camping-car et surtout qu’il n’arrête pas d’aboyer …

Le lendemain, toujours accompagnés du chien, nous montons vers le monastère de Bodbe. Ce n’est pas n’importe quel monastère. C’est celui où repose Sainte Nino, c’est elle qui a apporté le christianisme en Géorgie. Les lieux sont parfaitement bien entretenus. Une église immense est encore en cours de construction. Nous prenons le temps de visiter. Enfin pas trop non plus, puisque des bus entiers de touristes tous plus irrespectueux les uns que les autres débarquent. Ça nous file la nausée. Nous redescendons.

Les enfants sont déçus, nous avons perdu le chien !

2 thoughts on “Sighnaghi & Monastère de Bodbe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.