Monastère David Gajera

Nous commençons notre visite de la Géorgie par la région Kakheti (la région du vin). Nous allons jusqu’à la frontière avec l’Azerbaïdjan pour visiter le monastère David Gareja.

Il n’y a qu’une centaine de kilomètres, cependant nous nous retrouvons très vite sur de la piste. De grandes étendues s’offrent à nous. Ça a des petits airs de Mongolie.

Le monastère est situé dans les pentes semi-désertiques du mont Gareja. Il a été fondé au 6eme siècle par Saint David. Il s’agit de plusieurs bâtiments troglodytes.

Même s’il est situé dans un environnement peu commode, le monastère est resté pendant des siècles un centre religieux et culturel.

Il a été dévasté par les invasions mongoles, mais restauré ensuite par les rois géorgiens. Il a beaucoup moins souffert des invasions safavides. Lors de la prise de pouvoir des bolcheviks sur la Géorgie en 1921, le monastère a été fermé. Après le retour à l’indépendance en 1991, le monastère a pu réouvrir ses portes. Il est aujourd’hui toujours en activité. C’est un lieu de pèlerinage encore important.

Étant donné qu’il est situé à la frontière avec l’Azerbaïdjan, le monastère reste un sujet de dispute entre l’Azerbaïdjan et la Géorgie.

Nous faisons le tour des principaux bâtiments. Puis nous marchons dans la forêt. Le long des parois rocheuses, de longues gouttières ont été taillées, sans doute pour irriguer les cultures en contrebas.

Nous arrivons rapidement au sommet de la montagne. Il y a une église malheureusement fermée. Nous marchons sur la crête. À notre droite, la Géorgie. À notre gauche, l’Azerbaïdjan. D’un côté comme de l’autre, la vue est très dégagée et franchement magnifique. Nous apercevons quelques grottes, puis nous redescendons vers le parking.

Nous décidons de rester sur place pour le bivouac. La vue est vraiment très jolie.

3 thoughts on “Monastère David Gajera

  1. Tout simplement magnifique ! En réel, ce doit être encore plus beau ! Je me demande comment le camping-car est arrivé sur cette crête. On ne vous remerciera jamais assez pour ce partage de votre vie nomade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.