Yazd, prolongation de visa

Notre visa nous permet de rester trente jours en Iran. Mais à la vitesse à laquelle nous avançons, et vu ce qu’il nous reste à faire, ça ne sera clairement pas assez. Nous décidons donc de faire une prolongation.

C’est une démarche assez simple. Il suffit de se présenter au commissariat chargé des visas muni de son passeport, de deux photos d’identité (avec le voile pour moi), de la photocopie du passeport et de celle du visa. Ça peut être fait dans presque toutes les villes touristiques. Le délai d’obtention semble dépendre de la ville dans laquelle la demande est faite. Il faut compter 400000 rials par visa (~4€). Pour le paiement, il faut une carte iranienne ou passer par la banque. Une personne dans la file nous prête sa carte, nous évitant ainsi un déplacement de plus. Une fois les dossiers remplis, on nous invite à récupérer nos visas le lendemain.

Nous passons donc une journée supplémentaire à Yazd. Nous commençons par un parc dans lequel se trouve une grande tour de vent. Il est possible de monter dedans.

Puis, nous retournons dans la vieille ville. Nous visitons la mosquée du vendredi.

Nous passons devant la prison d’Alexandre et le tombeau des douze Imams. La prison n’a pas été construite par  Alexandre le Grand et n’est d’ailleurs pas du tout une prison, mais une école au XVeme. Son nom fait référence à une poème d’Hafez. Il en est de même pour le tombeau des imams. Aucun n’a jamais été enterré là !

Nous montons sur le toit d’un café pour observer la ville en hauteur. Nous finissons par la rue piétonne, pleine de boutiques de souvenirs.

Le lendemain, nous récupérons les passeports assez rapidement. Nous pouvons rester trente jours de plus. Nous partons vers Kharanaq.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.