On fête Noël en Iran !

Il est déjà tard lorsque nous arrivons au bivouac. Il faut encore préparer le repas du réveillon. Heureusement, j’ai pris les devants et j’ai déjà préparé quelques trucs la veille.

Les enfants ont exceptionnellement le droit de regarder un dessin animé pendant que nous préparons le repas. Ils se lovent donc devant “Robin des Bois”.

Ce soir, au menu : velouté de carottes, pâtes aux champignons, pommes caramélisées aux noix et raisins. Hanaé et Mathis ont préparé des petites décorations pour donner à la table un air de fête. On ajoute quelques bougies pour être dans l’ambiance.

Les enfants sont sur les rotules. Ils n’arrivent pas jusqu’au dessert. Ils vont se coucher en laissant une chaussure au pied du sapin.

On termine d’emballer les derniers cadeaux, on répartit le tout entre les différentes chaussures. Et on termine la soirée devant “Le père Noël est une ordure”, ça me permet de me rendre compte que je ne l’avais jamais vu en film !

Au réveil, Hanaé ne tient pas en place. Elle arrive quand même à patienter jusqu’à ce que tout le monde soit levé, lavé et habillé. Les enfants ouvrent leur cadeaux pendant le petit-déjeuner. Ils semblent ravis.

Nous avons dormi près d’un site zoroastrien. Nous laissons donc les jouets pour une petite visite. Il s’agit de deux tours du silence. C’est là que les zoroastrien déposaient leurs morts. Les corps, complètement à l’air libre, étaient mangés par les vautours. Lorsqu’il ne restait plus que les os, ceux-ci étaient rassemblés dans un ossuaire central. Cette pratique a perduré jusqu’en 1979. Mais avec la proclamation de la République Islamique en Iran, les coutumes zoroastriennes ont été obligées de changer.

Après cette visite, nous décidons de faire quelque chose un peu plus pour les enfants. Nous voilà donc à faire de la balançoire et du toboggan dans un parc. Manque de chance, les manèges du parc d’attraction sont fermés !

Le jour commence à décliner, nous allons vers notre point de bivouac. Le parking d’un supermarché en travaux. Pas le meilleur bivouac que l’on puisse trouver, mais il a l’intérêt d’être assez proche du poste de police où nous devons aller pour la prolongation de visa !

4 thoughts on “On fête Noël en Iran !

    1. Un peu des deux. Mes parents et ma sœur nous ont laissé des paquets avant de partir. Et nous avons fait des achats au fur et à mesure 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.