Mahan

Mahan est un petit village au sud de Kerman. C’est une oasis dans le désert. Nous avons prévu de visiter rapidement la ville puis de continuer notre route vers le sud.

Nous commençons donc par visiter le mausolée de Nematollah Wali. Ce mausolée a été élevé au XVe siècle par les soins d’un roi musulman de l’Inde. Il a ensuite été embellit et étendu au fur et à mesure des années. La grande coupole et la porte principale ont été restaurées sous les Safavides. L’ensemble a été agrandi à l’époque Qadjar avec la construction des minarets. Nous ne visitons que la cour intérieure, comprenant un bassin en croix.

Nous reprenons le camping-car pour rejoindre le jardin de Shahzadeh (jardin du prince). Il s’agit d’un jardin planté pour un prince qadjar. Il est entouré d’un mur qui le sépare du désert, permettant de le protéger du sable et de la poussière. Il est construit sur un terrain en pente douce, ce qui permet l’alimentation des différents bassins. L’entrée principale se trouve à l’extrémité inférieure tandis que le pavillon du prince se trouve à l’extrémité supérieure. Le jardin est entièrement symétrique.

En nous promenant, nous rencontrons un iranien qui parle français. Il nous explique avoir appris le français dans une académie, parce que c’était la langue des nobles autrefois. Il adore parler français, malheureusement, il ne trouve personne en Iran pour parler avec lui. Alors il est particulièrement content de nous rencontrer. Il nous invite à boire le dough dans son magasin. Il s’agit de lait fermenté dans lequel on a mis des feuilles de menthe. Mais notre hôte est occupé avec ses clients. Les enfants n’ont pas fait de sieste, ils sont intenables. On essaie de s’éclipser. Il propose à Simon de revenir quand les enfants seront couchés.

Il s’exécute. Il revient peu de temps après et me raconte la conversation un peu dérangeante qu’il a eue avec le bonhomme. D’abord à propos de l’Islam, qu’il critique ouvertement. Ce n’est pas le premier que l’on rencontre qui critique la religion, mais à ce point, c’est extrême : il a élaboré un plan pour tuer tous les musulmans du monde (radicaux ou pas !). En Iran, critiquer l’Islam en public n’est pas autorisé. Selon lui, ce sont les arabes qui sont la cause de tous les malheurs en Iran. Ils sont venus polluer le sang des perses.

Un copain à lui arrive. S’en suit une conversation à voix basse. Et puis, il se tourne vers Simon et lui propose d’aller voir des prostituées. Le monologue qui s’en suit est très cru. Simon essaie d’alimenter la conversation en lui demandant si c’est autorisé en Iran. Bien entendu, ça ne l’est pas. Mais en se cachant, ça passe. Mais il n’y va que parce qu’il n’est pas marié, il est contre l’adultère !

La discussion commence à barber Simon. Il cherche des excuses : il est tard, il a froid. Il se fait raccompagner. Quelques secondes après qu’il soit rentré, on frappe à la porte du camping-car. On se doute que c’est notre gars qui revient. On évite d’ouvrir la porte. Difficile de bien dormir avec ces idées en tête ! On ne fait donc pas que des rencontres heureuses …

On reprend la route tôt le lendemain. On va voir la mer !

2 thoughts on “Mahan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.