Arslanbob

Pour changer un peu de la montagne, nous décidons de faire une promenade en forêt. Mais pas n’importe quelle forêt, celle d’Arslanbob qui est réputée pour être la plus ancienne et la plus vaste forêt de noyers sauvages du monde.

Nous traversons d’abord le village, il y a une rando possible vers une cascade. C’est enneigé et peu praticable, nous décidons de rebrousser chemin. Nous passons devant un parc d’attractions datant de l’époque de l’URSS. Il est resté dans son jus. Fermé en hiver, Simon affirme y avoir vu un fantôme faire de la balançoire !

Au village, nous déjeunons au restaurant. On prend deux soupes excellentes ainsi qu’un plat très équilibré : purée de pommes de terre, riz, féculents, pâtes, viande et œuf !

Nous reprenons le camping-car pour essayer de trouver un chemin pour nous rapprocher de la forêt. Impraticable, nous devons faire demi-tour.

Mais on ne veut pas repartir les mains vides. Alors on fait un joli détour pour passer de l’autre côté de la forêt. Sur le chemin, on examine avec intérêt les maisons. Pour la plupart  elles semblent être faites “à la main”. Certaines sont en terre cuite, d’autres en briques maison et d’autre en briques. On voit de très grandes bâtisses non terminées qui semblent abandonnées.

Finalement on arrive à l’orée de la forêt. On cherche des noix sous les arbres à côté du parking. On n’en trouve pas énormément. Un groupe arrive avec deux chevaux. Leurs sacs sont remplis de noix. On décide donc de prendre le même chemin qu’eux. Mais on ne doit pas bien chercher, notre récolte est assez maigre … Disons que c’est bien suffisant pour nous quatre. Et ça nous a fait une balade sympa en forêt, les arbres avec leur couleurs d’automne sont magnifiques !

One thought on “Arslanbob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.