Sources de Manzhyly-Ata

Sur notre route le long du lac Issyk-Kul, il a des sources soit disant magiques. Nous nous empressons donc de rejoindre les sources de Manzhyly-Ata. Nous rencontrons quelqu’un qui nous explique un peu l’histoire de ce site. Il y a neuf sources réparties dans les alentours. Elles ont chacune leur spécialité. Quand l’une guérit des maux de ventre, l’autre permet d’avoir un enfant plus facilement. Nous avons cherché celle qui aide à mener à bien un projet, mais nous ne l’avons pas plus trouvé que celle qui assure la réussite scolaire ! Seul Mathis est assez brave pour boire l’eau guérissant les maux d’estomac. C’est déjà un miracle s’il ne fait pas une belle gastro vu la couleur de l’eau …

Après s’être promenés autour des sources, les familles se retrouvent dans les petites maisons mises à disposition pour manger. La tradition veut que l’on échange de la nourriture avec les autres familles présentes. Et tout ce qui n’est pas mangé durant le repas est ensuite laissé au gardien ou pour les gens à venir.

Les gens viennent aussi y sacrifier le mouton. C’est comme ça que nous assistons à cet étrange cérémonie. Les mouton est d’abord égorgé. Il est ensuite pendu pour être dépeussé. Enfin, il est ouvert et vidé. Rien n’est laissé de côté. Les intestins sont soigneusement nettoyés ainsi que tous les abbats. Il y a une chose que nous n’avons pas comprise : un bout de viande jeté sur le toit de façon à ce qu’il y reste collé … Une fois que le mouton est découpé, il est cuit sur place.

Nous sommes ainsi invités à partager le repas avec notre guide et sa famille. Les parents insistent pour que l’on mange de tout, alors qu’eux ne mangent rien. Leur fille revient avec de la nourriture échangée avec une autre famille. Elle apporte notamment des bouts de la partie de graisse sur les fesses du mouton. Excellent pour la santé semble t’il. Nous ne pouvons pas refuser, mais nous ne sommes définitivement pas amateurs de ce morceau …

Dans la pièce en face, une autre famille sort les victuailles. Une fois la tâche accomplie, nous sommes invités à passer de l’autre côté. C’est impressionnant. Le sol est recouvert de nourriture. Il y a à peine assez de place pour assoir tout le monde ! Après la prière, on partage le thé. On nous offre du pain maison. Et puis on repart.

C’est le mains pleines que je repars vers le camping-car. Nos hôtes nous offrent tout ce qu’elles peuvent trouver. Et bien entendu, elles nous redonnent ce qu’on avait apporté pour le repas !

Nous faisons visiter le camping-car. Un grand succès !

Et puis, surprise, nous voyons débarquer les Chapronsbougent. On ne devait pas se revoir et finalement … Les filles passent la fin d’après-midi dans le camping-car à s’inventer des histoires. Titouan essaie de jouer au foot, mais ce n’est pas facile avec Mathis. Simon donne un coup de main à Sylvain  pour bricoler le camping-car des Chapronsbougent qui a un problème de ventilateur.

Ça les amène assez tard dans la soirée. Du coup, nous partageons un dernier bivouac sur le parking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.