Lacs Sasykkol et Alakol

Nous décidons de descendre à Almaty. D’une part pour faire les visa ouzbek, mais aussi parce qu’il y a visiblement pas mal de choses à voir dans ce coin.

Ça ne roule pas très bien. La route est défoncée. Nous roulons en moyenne à 50 km/h. Tant qu’à ne pas rouler, autant profiter. Nous suivons les conseils donnés par les kazakhs au lacs Sybinskiye, nous faisons une halte aux lacs Sasykkol et Alakol.

Ces deux lacs communiquent via une zone marécageuse. Ce sont des lacs clos (endoréiques), leur eau est légèrement salée. Le lac Alakol fait partie des réservé de biosphère. Ces lacs sont des lieux de nidification pour des oiseaux aquatiques.

En route, une petite halte dans un resto, histoire de voir ce que les kazakh mangent !

Nous passons une nuit auprès du lac Sasykkol. Le matin, nous nous approchons du lac à pieds. Nous trouvons dans l’eau un bateau abandonné, coupé en deux. Et plus étonnant, un wagon de train à moitié enlisé dans le sable … Nous ne savons pas comment il est arrivé là !

Nous reprenons la mauvaise route jusqu’au lac Sasykkol. Là c’est une tout autre ambiance. Déjà, le petit bout de route pour y arriver est tout neuf. En bien meilleur état que la route principale ! Auprès du lac, de nombreux hôtels. Ils sont récents, mais n’ont jamais été finis. Du coup, on a l’impression que tout est délabré. Sur la plage, de nombreuses familles. Il est possible de faire du jetski, du « canapé » ou de la « roue gonflable ». C’est vraiment ambiance station balnéaire. C’est marrant, le sable est noir. Des gens s’enduisent d’une pâte noirâtre, peut-être un soin pour la peau.

Nous nous posons pour la fin de la journée sur la plage. Puis nous cherchons un coin un peu sympa pour le bivouac. Pas facile, c’est globalement assez sale. Finalement nous trouvons un coin tranquille mais rempli de verre cassé. Nous dînons sur la plage. Nous nous accordons un bain de minuit (à 21h).

Le lendemain, Simon prend le temps de resserrer la courroie qui fait du bruit depuis un moment. Les enfants jouent tranquillement. J’en profite d’avoir de l’eau à portée de main pour faire des lessives. Toutes ces tâches accomplies, nous allons jouer et manger sur la plage. C’est l’heure de la sieste, il est temps de reprendre la route !

 

5 thoughts on “Lacs Sasykkol et Alakol

  1. Hello Angélique !
    Dis-voir, c’est une coutume du Kazakhstan d’enfouir un enfant sur la plage ?
    Trêve de plaisanterie, je vous lis régulièrement ! Trop top !
    Bonne route à tous les quatre

    1. Non je ne crois pas que ce soit volcanique, mais c’est proche de la chaîne de l’Altaï.

      Le wagon est probablement un vestige de l’époque de l’URSS où le lac devait être exploité (peut être une carrière ou autre).

  2. Un grand merci pour ces nouvelles et toutes les photos. Il y a des choses peu ordinaires. Bien content de savoir que vous allez un peu vous poser et prendre du temps pour découvrir.
    Bises à tous les quatre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.