Oulan-Bator

Aujourd’hui nous roulons peu. Nous avons besoin d’un peu de repos après les trois jours intenses dans le désert.

Après avoir rejoint Oulan-Bator, nous nous dirigeons vers l’Oasis Guesthouse. La route que nous voulons emprunter pour sortir de Mongolie est visiblement fermée. L’ambassade nous l’a confirmé mais il semblerait qu’on puisse passer en justifiant notre itinéraire. Nous voulons rencontrer d’autres voyageurs ayant fait la route pour avoir des informations plus fiables. Chou blanc … Personne à la Guesthouse ne semble être passé par là ! On rencontre des voyageurs ayant pris une autre route, mais ils ont mis 20 jours pour traverser. Inenvisageable pour nous !

On se pose pour manger, Hanaé se régale avec des frites à la mayo. Et nous, on apprécie grandement la salade verte !

Il faut maintenant trouver une pharmacie pour acheter de quoi soigner Mathis. Compliqué …. Impossible de dénicher ce qu’on veut. On trouve des pansements qui feront, on l’espère, l’affaire.

Et puis direction le musée central des dinosaures. On n’a pas vu d’ossements dans le désert ! C’est un tout petit musée. Parfait pour les enfants. On y trouve des squelettes entiers, des reproductions, des œufs, etc. Il y a également une petite exposition temporaire sur les chamans.

En sortant, Simon repère un coiffeur. Depuis le temps qu’on parle de couper les cheveux d’Hanaé, c’est l’occasion ! Simon y passe aussi. C’est pas si mal, si ce n’est que le coiffage final qui ne ressemble pas à grand chose 🙂

Simon trouve une sorte de « marché au puces » géant spécial pièces autos. Les vendeurs sont installés dans des conteneurs, ils vendent de tout et de rien. On cherche quelques outils et un filtre à air (introuvable). Enfin, on sort de la capitale. Les enfants s’endorment, ils semblent partis pour la nuit ! Quand on s’arrête, ils dorment encore un bon moment. Simon essaie d’accommoder des pâtes avec le fromage qui nous a été offert hier. Pas terrible :s

Ce matin, on prend notre temps. Un peu de rangement et de ménage dans le camping-car. Simon répare le chauffe-eau, en homme prévoyant, il a tout ce qu’il faut sous la main. Il faudra juste vérifier régulièrement qu’il ne retombe pas. Les enfants jouent dehors, ça leur fait le plus grand bien.

Et puis on reprend la route en direction de l’ouest. On vise les sources de Shivert.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.